Rechercher dans ce blog

mardi 20 avril 2010

L’outil SeedFuck défie les pro-Hadopi

L’outil SeedFuck permet d’injecter de fausses adresses IP sur des trackers Torrent, générant ainsi une activité factice sur des réseaux P2P. De quoi faire perdre la tête à la Hadopi et aux chasseurs de pirates.
Publié sur ITespresso.fr par Anne Confolantle 19 avril 2010 à 13:18

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire